Paix pour l’Enfance aux Nations Unies

Extrait du discours de M. Junior Nzita (président de Paix pour l’Enfance) dans le cadre de sa presentation au conseil de sécurité de la Mission Permanente de la France aux Nations Unies à New York (25 mars 2015) .  

626641

« Si la sensibilisation aux problèmes est importante au niveau international, elle est essentielle au niveau local. Il faut briser les fausses croyances, il faut développer un consensus dans les pays à post confits, pour que tous comprennent que la place d’un enfant est avec leur famille, à l’école et pas sur un champ de bataille ou à soutenir des opérations militaires. Il faut que le monde entier sache que les enfants doivent être protégés.

En tant qu’ambassadeur de bonne volonté pour la mise en œuvre du plan d’action et par le biais de  mon ONG et le soutient des missions diplomatiques de la RDC; J’ai passé les derniers mois animer des séances de sensibilisation dans des écoles pour lutter contre l’enrôlement des enfants dans les conflits armés et inviter la jeunesse congolaise à s’engager à accompagner et faciliter la réinsertion sociale à long terme des enfants sortis des forces et groupes armés. Je voyage aussi à travers le monde pour partager mon expérience, et sensibiliser les gens sur la problématique du recrutement d’enfants. »

ban ki moon

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s